Histoire et patrimoine

Le village

Les origines du village remontent au néolithique (2 à 3000 ans avant JC). Des fouilles ont permis de révéler de nombreux vestiges préhistoriques et d'affirmer que l'endroit a été occupé depuis cette période jusqu'à la période mérovingienne (VIe et VIIe siècle).
On retrouve des traces au XIe siècle dans différents registres. Un document daté de 1022 site Saldarensis, le préfixe Salda semblant nommer l'ancien nom de la rivière La Saulx. Dès le XIIe siècle, on retrouve un texte avec le nom de "Saudru", suivi de "Saudrullum (XVe), Sauldrux (XVIe), Saudreu , Saudrurium, Saudrux (XVIe).

Epargné par les destructions relatives aux guerres, Saudrupt a conservé ses anciennes maisons en pierre de taille souvent flanquées de puits ou de citernes. Ce n’est pas le cas de certains villages proches qui ont subi les affres de la seconde mondiale (massacre de 86 habitants et incendies à Robert-Espagne, Beurey sur Saulx, Couvonges, Mognéville). La Vallée de la Saulx porte le nom de  "Vallée Martyre".

Le centre de Saudrupt
cliquez pour agrandir l'image Le centre de Saudrupt

Les monuments

Le monument le plus ancien est l'église Saint Martin, patron du village. Sa construction remonte au XIVe siècle. Elle se caractérise par une nef unique voutée d'ogives, un clocher à plan rectangulaire se dresse au dessus du chœur. Il a pour particularité d'être surmonté de deux coqs.
Au XIXe siècle, deux chapelles formant transept ont complété l'édifice.

Face à l'église, subsiste à l'angle d'une maison, une petite tour rectangulaire en encorbellement, soutenue par des corbeaux moulurés, percée de meurtrières. Cette tour n'avait probablement pas vocation d'être une tour de guet ou de défense mais servait plutôt à marquer une maison forte confortant le seigneur de l'époque dans ses possessions et sur son emprise locale. Sur une autre de ses façades, on trouve aussi le vestige d'une fenêtre à linteau trilobé.

Le "château" proprement dit, construit au centre du village est une grosse bâtisse rectangulaire en pierre du pays. On trouve sur sa façade nord (coté rue de Lisle) deux ouvertures surmontées de linteaux trilobés de style gothique, témoins d'une origine plus ancienne. La cour attenante était précédée d'un portail monumental du XVIIe en plein cintre, flanqué de deux portes piétonnes. Démoli dans les années cinquante, il ne reste plus aujourd'hui que l'une des deux portes piétonnes.

L'ancienne filature, construite en 1829 sur le canal près de du moulin de Saudrupt à la place d'une ancienne huilerie, a contribuée à l'essor du village jusqu'à son incendie en 1871 où la population du village est passée de 700 à 200 habitants. Devenue ensuite fabrique à papier puis moulin à farine, c'est aujourd'hui une pisciculture qui est installée.

La Mairie, construite en 1845 est un bâtiment important comportant une façade principale riche en décoration (corniche, fronton, pilastre). Elle a abrité l'école communale jusqu'en 1990.

Haut
de page